31 juillet 2014

Urbain Rinaldo, poésie du piano, la chanson à fleur de peau, couleur de mots…sur fond de Marie-Galante…

  Il y a quelques années, en 2008, j’écrivais que la chanson française était un bastion culturel blanc. Et que les rares ‘colorés’ qui y erraient faisaient figure d’exception. Confirmant la règle. En privé, je reçus des mails outrés de gens qui m’affirmaient que ce qui compte c’est le talent et non la couleur de peau etc…blablablablabla. La réception d’un artiste n’est jamais neutre. On reçoit le travail d’un chanteur, d’un peintre, d’un cinéaste aussi en fonction de son background culturel, ne soyons pas hypocrites. Je... [Lire la suite]