COVER

 

Un nouveau titre pour un nouveau disque (le dernier remontait à début 2010). Le single Il est minuit Docteur Schweitzer est extrait du prochain album de Jann Halexander, Tristes Tropiques, sortie prévue en février 2012. Surprenant, rythmé, efficace, entêtant, à des années-lumières du style habituel parfois rigide piano-voix, un titre qui devait plaire aux radios et à un large public. Quelques réactions ci-dessous. Le chanteur se produira le 16 mars 2012 au Tremplin théâtre  (réservations au 0680150524 ou 0142549100)
En écoute sur les liens suivants :
Quelques réactions intéressantes : 
Point de vue du chanteur Cédric Barré
Je connais Jann depuis longtemps et je suis son parcours musical et 
cinématographique avec attention... Jann est un artisan, se souciant 
toujours davantage du propos que de la forme, mettant en avant ce qu'il 
a à dire, plutôt que la façon dont il le raconte. C'est un auteur 
compositeur interprète très talentueux, avec plusieurs chansons déjà 
cultes (Brasillach, A table, Mathilde et son pianiste...) doublé d'un 
cinéaste prolifique et engagé... Découvrir un nouveau projet de Jann est 
donc toujours pour moi synonyme d'expérience émotionnelle forte... On 
aime ou on déteste, mais l'entre-deux ou l'indifférence n'ont jamais 
leur place... C'est ce que j'aime chez lui, cette radicalité... 
Aujourd'hui, comme j'ai la chance de faire partie de ses amis, Jann m'a 
envoyé son nouveau titre "Il est minuit Docteur Schweitzer" et force est 
de constater que le virage est pris... Certes pas dans la voix, toujours 
reconnaissable entre toutes, ni dans le texte, mais cette fois dans la 
forme... Adieu le piano-voix enregistré souvent en une ou deux prises, 
on a la chance d'écouter enfin un travail murît dans un studio, avec des 
arrangements discrets, avec la volonté enfin de (ré)concilier le fond et 
la forme. Loin de vendre son âme, il lui donne le costume adéquat pour 
toucher le plus grand public... Attention, il ne s'agit pas non plus 
d'assimiler ce tournant artistique à la musique populaire (ou populiste) 
qui déferle sur nos ondes, disons simplement que Jann facilite l'accès à 
son oeuvre, en faisant de ce titre, la porte d'entrée idéale dans son 
univers riche et foisonnant
Point de vue de l'auteur Alain Pozzuoli, auteur du dictionnaire des yéyés à l'usage des fans
La démarche de Jann me paraît très intéressante, très particulière, car il 
conduit sa carrière en franc-tireur, sans chercher à faire partie du 
show-biz officiel,  sans utiliser les circuits traditionnels. En fait, c'est 
une nouvelle approche du métier qui, certes, a ses limites, mais qui lui 
confère une véritable singularité.
De la même façon, il entretient un lien très original avec son public, 
réduit, mais fidèle, et de plus en plus présent. J'ai été très surpris l'été 
dernier lorsque je suis allé le voir dans une petite salle parisiennne, à la 
Bastille, qui était complète. Il y avait même des gens debout, or aucune 
affiche n'avait été mise dans les rues de Paris, tout est venu par ses 
contacts, par le biais des réseaux sociaux. J'ai trouvé cela très 
impressionnant. C'est une tout autre façon de travailler.
Quant à sa dernière chanson, je trouve qu'il est en progrès musicalement, et 
surtout du point de vue des arrangements. Personnellement, la formule 
piano-voix me lasse un peu au bout d'un moment, et je trouve que c'est une 
excellente idée de la part de Jann d'évoluer vers des ambiances plus 
travaillées, avec davantage d'instruments. C'est forcément plus agréable à 
écouter, plus professionnel. Je pense qu'il est vraiment sur la bonne voie 
(voix!).
South_Africa

Point de vue du chanteur Seth Eden
Jann Halexander, c'est avant tout un artiste aux textes poignants et 9 ans de métier.
Après tant d'années de carrière, Jann Halexander nous propose de la variété.
N'est il pas tard, voire trop tard pour faire du changement musicalement ?
Ses fans ou auditeurs vont-ils aimer ou fuir ce changement ?
A la première écoute du titre "Il est minuit Docteur ...." on s'étend tout d'abord sur la musique, le piano reste forcément l'attache première.
Beaucoup plus mélodieuse mais Jann s'approprie ce changement.
Quand on connait Jann Halexander depuis des années, on ressent quand même sa touche personnelle  mais l'arrangement améliore ce nouveau "Jann".
D'autres instruments rejoignent cette mélancolie. 
Des sons venus d'ailleurs, qui lui ressemblent tellement.
Puis vient la voix, habituelle, familière qui s'accorde à la perfection à cette "Variété".
Le texte, que peut-on dire sur celui-ci ? Du pur Jann Halexander.
Je crois que Jann a su s'entourer de bonnes personnes.
Hâte de découvrir le nouvel opus.

 http://www.noomiz.com/setheden

Quelques liens :

http://www.apoplexia2008.blogspot.com

http://www.myspace.com/lechanteurjannhalexander

 http://diaphane49.skyrock.com/ (site d'un fan)

 

LUC MELMONT

ENGLAND